Presse 2009

    Presse
Tartan Day 2009

Avant même le début des hostilités, la troupe à l’honneur de la presse :

Le Tartan Day, les 10,11 et 12 avril

Ils ont la cote. Pour la troisième année consécutive, Le Tartan Day va animer les stations balnéaires de Mers-les-Bains et du Tréport et ils seront acclamés par beaucoup de monde au cours de ce week-end pascal.

Seule la commune de la ville d’Eu fait faux bond. Le symbole de l’unité des trois villes soeurs avec cette unique et exceptionnelle manifestation de promotion touristique se repositionne sur le littoral entre le sud de la côte d’Opale et le nord de la côte d’Albâtre : Nous avions voulu pour la première fois créer une manifestation culturelle, symbole fort de la volonté de travailler ensemble sur les trois villes soeurs, aujourd’hui, il reste deux villes fortement mobilisées, souligne le maire de Mers-les-Bains, Emmanuel Maquet qui s’interroge sur l’opportunité d’étendre ce festival à l’échelle du Pays d’accueil.
Le premier magistrat mersois partage l’avis de ses homologues tréportais, réunis en mairie de Mers-les-Bains lors de cette récente conférence de presse. Comme délégué de la communauté de communes Bresle Maritime en matière de tourisme, Emmanuel Maquet souhaite en effet que le territoire soit animé : Nous devons dynamiser les sites et pas forcément multiplier les rendez-vous en salle, estime le maire.
Jean-François Rebiffé, le président de France Celtic Tartan Day, se félicite du soutien financier et technique des élus de ces deux communes entre Normandie et Picardie.
Seul le forum économique qui était proposé pour valoriser les entreprises locales est enlevé du programme en raison de la morosité actuelle.
Les 350 membres du Tartan Day devraient offrir un spectacle haut en couleurs qui va contribuer à animer les deux stations balnéaires au cours de ce week-end pascal.
Dix groupes constitués déambuleront et on notera aussi la présence d’un groupe de reconstitution historique, Terra Com qui organise une parade aux flambeaux samedi 11 avril à partir de 21 h depuis la gare basse du funiculaire du Tréport.
A découvrir aussi l’exposition photo tout au long de ce festival à la gare haute du funiculaire.
Vendredi 10 avril, les festivités débuteront dès 18 h avec une aubade musicale à la gare haute du funiculaire.
Parmi toutes les manifestations, on doit absolument retenir l’épreuve de Pipe Bands (cornemuses et caisses claires), samedi 11 avril dès 14 h au stade municipal de Mers-les-Bains. A ne pas manquer également la démonstration de Highland Games (jeux traditionnels écossais) sur la prairie de Mers-les-Bains à partir de 15 h 30.
L’épreuve de soliste suivra vers 17 h 30, puis toujours samedi à 20 h 30 une épreuve d’élégance celtique accompagnée d’un défilé de mode se déroulera salle du casino du Tréport.
Dans l’après-midi se tiendra aussi un marché celte sur l’esplanade du forum du Tréport et vous apprécierez les sons du groupe An-Las, Pub O’Brien de Mers-les-Bains, samedi soir à partir de 22 h.
Dimanche 12 avril, la fête continue à Mers-les-Bains avec dès 9 h une épreuve de solitste cornemuse alors que Le Tréport promet aussi d’être animé avec la présence du marché celte sur l’esplanade du Forum.
La Grande Parade Finale entre Normandie et Picardie partira dimanche dès 14 h du Tréport pour longer ensuite l’esplanade de Mers-les-Bains.
Au fil des précédentes éditions, la manifestation française du Tartan Day est devenue le rendez-vous incontournable des porteurs de kilts de nombreuses régions de France, portant des Tartans (tissus avec lequel sont fabriqués les kilts) de toutes origines : Ecossais, Irlandais, Gallois, Manois (Ile de Man), Cornish (Cornouaille britannique), mais aussi Bretons et même Normands.
Les Picards auraient promis de se mettre à leur tour au diapason celte...
Cette nouvelle édition sera marquée par les premiers championnats de France des porteurs de Kilts (trois épreuves : Pipe Band, Soliste de cornemuse, Elegance).
Rappelons aussi une nouvelle fois la démonstration de jeux traditionnels écossais.
Un événement à ne pas manquer sur la côte d’Opale et d’Albâtre, le week-end de Pâques.

Article rédigé par :
Etienne Royer